8 astuces pour faire des économies d'eau au jardin

arrosage, arrosoir, bricolage, DIY, Do It Yourself, économie, fabrication -

8 astuces pour faire des économies d'eau au jardin

de lecture - mots

La sécheresse et les restrictions d'eau auxquelles nous sommes confrontés de plus en plus régulièrement, ont des conséquences majeures sur l'entretien des espaces vertsCes problèmes étant voués à durer et à s'accroitre, les jardiniers et les passionnés vont devoir s'adapter. Réduire sa consommation d'eau va devenir un point de passage obligatoire, que nous vous aidons à anticiper !

Voici huit façons d'utiliser l'eau plus efficacement dans votre jardin :

1) La récupération de l'eau de pluie

En plus d'être un moyen naturel pour arroser votre jardin, la pluie peut être recueillie pour un arrosage différé dans le temps

En période de forte chaleur l'eau se raréfie dans la nature. Pourtant ces périodes s'accompagnent souvent de forts orages. Il est alors intéressant de profiter de ces rares moments de pluie pour recueillir et stocker de l'eau.

La méthode la plus simple est de récupérer l'eau captée par votre sytème de gouttière. En effet, toute l'eau qui tombe sur votre toit est évacuée par un réseau de gouttière connecté aux égouts et au caniveau. Cela représente une aberration dans la mesure ou cette eau est saine et propre.

Pour capter cette eau il suffit simplement de placer un seau en bas de votre gouttière.

Afin de ne pas compromettre la qualité de l'eau recueillie, il est important de veiller à l'entretien de vos gouttières en enlevant les feuilles mortes, par exemple.

schéma récupérateur d'eau de pluie gouttièreréservoir Récupérateur d'eau jardinage plante gouttière  

2) Le recyclage des eaux usées pour l'irrigation

Cette méthode permet d'économiser de l'eau et de l'argent, car certaines eaux usées peuvent être recyclées pour arroser vos plantes.

Cela est relativement simple à faire. Vous pouvez par exemple utiliser l'eau bouillie de vos cuissons de légumes comme engrais naturel. Une fois refroidie, celle-ci contient des vitamines et minéraux essentiels à la croissance des plantes.

Au lieu de laisser couler l'eau pendant qu'elle chauffe sous la douche, vous pouvez remplir des seaux qui serviront à l'arrosage!

Les utilisateurs d'eaux usés doivent se tourner vers des produits naturels biodégradables pour protéger l'intégrité du sol. En effet, les produits ménagers classiques sont néfastes pour vos plantes et pour l'environnement.

Cette méthode est intéressante dans la mesure ou votre facture d'eau est basée sur votre consommation d'eau entrante. Vous utilisez ainsi deux fois l'eau que vous avez payée avant de la renvoyer définitivement vers le réseau d'épuration.

3) L'irrigation au goutte à goutte

Les systèmes d'irrigation traditionnels s'avèrent parfois inefficaces et gaspillent beaucoup d'eau, à cause du ruissellement ou de l'évaporation. L'irrigation au goutte à goutte optimise l'arrosage en fournissant de faibles quantités d'eau en continu à vos plantes. Son système racinaire sera alors maintenu dans un taux d'humidité parfait !

En plus d'être respectueux de l'environnement, cette méthode est très pratique au quotidien. En effet, les systèmes d'irrigation goutte à goutte ne nécessitent que peu d'entretien de votre part. Vous pouvez partir en vacances sans crainte de retrouver votre plante desséchée à cotre retour !

Arrosage goutte à goutte plante    Arroseur goutte a goutte jardinage potager

4) La création d'un paillis protecteur

Jusqu'à 70% d'eau peut s'évaporer de votre sol lors de fortes chaleurs! Le paillis est alors l'une des meilleurs méthodes pour éviter ce problème.

Le paillis est une fine couche de matière organique disposé en surface autours de vos plantes. Il exerce une protection naturelle de la terre en conservant l'humidité du sol et en empêchant la pousse de mauvaises herbes. Le paillis peut être constitué de paille, de feuilles, de copeaux de bois ou de cendre par exemple.

En plus de le protéger de la sécheresse, le paillis protège votre sol des fortes pluies qui lessivent et érode la terre. La décomposition des végétaux constituant votre paillis fertilisera vos sols. De nombreux insectes et microbes bénéfiques et nécessaires à votre plante se nourriront de celui-ci. 

Paillis fraise copeaux de bois    Différents types de paillis   Paillis rouge jardinage

5) Arrosez tôt le matin

Le moment optimal pour arroser ses plantes de jardin est tôt le matin. En effet, en journée les températures augmentent et l'évaporation s'accroit. L'arrosage du matin donne aux plantes une bonne réserve d'eau pour faire face à la chaleur de la journée.
Évitez d'arroser le soir, surtout sur le feuillage, car les températures nocturnes sont souvent insuffisantes pour sécher l'humidité sur les feuilles.

En revanche si votre plante souffre d'une chaleur trop forte, n'hésitez pas à rafraichir ses racines, même en pleine après-midi.

6) Évitez les simples pots en terre cuite

Les pots en terre cuite ont un charme certain, mais n'offrent que très peu d'étanchéité. En effet leur porosité fait évacuer l'eau de votre plante progressivement. Nous vous conseillons des pots en métal ou les poteries recouvertes d'un émail étanche. Si vous souhaitez tout de même un pot en terre cuite, utilisez le comme cache-pot en plaçant un pot étanche à l'intérieur !

Pots de fleur en terre cuite argil     Pot terre cuite émaille   arrosoir pot de fleur carafe vintage

7) Vérifiez l'humidité de la terre avant d'arroser

Afin de ne pas noyer votre plante, il est conseillé de vérifier régulièrement le taux d'humidité de celle-ci avant de l'arroser. 

Les hydromètres sont alors des outils de jardin très utiles pour éviter le gaspillage d'eau. Cet outil peu coûteux permet de déterminer la quantité d'eau dont vos plantes ont besoin. Il est facile à utiliser et vous fournit une lecture précise de la teneur en humidité de votre sol en quelques secondes.

  • un taux de 10-30% d'humidité indique que le sol est trop sec et qu'il faut arroser.
  • 40-70% d'humidité signifie que le sol est humide et qu'aucune action n'est requise.
  • 80-100% d'humidité signifie que votre sol est trop humide et qu'il faut donc évitez l'arrosage. 

8) Arrosez votre plante avec modération

L'arrosage excessif est l'un des péchés capitaux dans un jardin ! Non seulement il gaspille l'eau, mais il peut tuer vos plantes ou et les rendre paresseuses. Un arrosage non maitrisé incitera vos végétaux à ne développer que leurs racines de surface. Cela les rend également plus vulnérables au stress dû à la sécheresse.

Conclusion (+Bonus)

En mettant en place ces 8 petites astuces vous devriez réduire une grande partie de votre consommation d'eau. Jardiner de façon écologique est une façon amusante de s'impliquer dans le développement durable.

Pour aller plus loin au quotidien nous avons un site à vous présenter ! Nous avons particulièrement apprécié leur gamme d'objets d'hygiène éco-responsable !

Boutique eco-responsable Bambou Calme


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.