Les origines de l'Arrosoir japonais

L'Incroyable histoire de l'Arrosoir japonais

de lecture

1. Qu'est-ce qu'un Arrosoir Japonais ?

Parmi les outils de jardinage les plus emblématiques, nous retrouvons l’Arrosoir japonais. Cet ustensile formé dans un cuivre étincelant a traversé les âges, tout en devenant une référence universelle. 

Il séduit autant pour ses caractéristiques techniques que de son esthétisme hors pair. Son très long Bec cuivré se termine par une pomme d’arrosage parsemée de mille trous. Il est bien évidemment l’arrosoir de prédilection des cultivateurs de Bonsaïs

Découvrez avec nous, l’Arrosoir que nous avons modestement appelé : la Rolls-Royce de l’irrigation.

2. L’Incroyable histoire de la fabrique d’Arrosoir Negishi

Si vous achetez un Arrosoir japonais en cuivre aujourd’hui, sachez qu’il a été fabriqué à la main par la famille Negishi

fabrication arrosoir en cuivre

La première génération de cette dynastie japonaise, était originellement spécialisée dans la métallurgie et intervenait les toits des temples. Ils utilisaient le cuivre pour les toitures. La fabrication d’arrosoir n’arrive qu’à partir de la seconde génération de chaudronniers. Les premiers temps de cette entreprise familiale sont cependant difficiles, à cause des copies souvent meilleurs, fabriquées par d’autres dinandiers (travailleurs du cuivre).

C’est en côtoyant des spécialistes du Bonsaï qu’un déclic s’est produit. La silhouette de l'arrosoir est alors le fruit d’un long processus d'essais et d'erreurs. La forme du long bec retenue correspondrait à la meilleure façon d'arroser les bonsaïs.

Aujourd'hui, Negishi Industry est le seul fabricant d'arrosoirs en cuivre pour bonsaïs au Japon. Des passionnés du monde entier se rendent chez Negishi Industry, dans le quartier résidentiel de Sumida, à Tokyo, pour en acheter un. Yoichi Negishi, qui est un membre de la troisième génération, devient alors responsable de l’atelier familial.

Cet héritier artisan est réputé pour sa diligence, son honnêteté et son travail acharné, qu’il aurait hérités de son père. Pour obtenir les soudures les plus serrés possibles, il prétend faire grimper la température du métal brun à plus de 1300° !

fabrication arrosoir negishi

Ne pouvant cependant pas être « au four et au moulin », cette famille est aujourd’hui obligée de déléguer la réparation de leurs arrosoirs. Ils enseignent leurs compétences à des artisans étrangers qui pourraient les réparer en dehors du pays du soleil levant.

Paradoxalement, les œuvres de Negishi ne portent pas le cachet ou l'emblème familial. Cela signifie que leur conception ne serait pas encore terminée. Cette modestie est courante au japon, où le désir d’excellence est une des principales sources de reconnaissance sociale.

Arrosoir cuivre

3. Pourquoi l’Arrosoir Japonais est-il le meilleur ?

Un outil d’arrosage aux performances inégalables

Le très long bec de l’arrosoir japonais offre une prise en mains, hors du commun. Placez une main sur son fût et une autre sur le premier tiers de son bec pour obtenir une précision de dosage incomparable. Le poids de ces arrosoirs est réparti sur l’ensemble de leur longueur, ce qui les rend particulièrement agréables à utiliser.

Une très grande majorité d’entre eux sont équipés d’une pomme d’arrosage, que l’on appelle aussi rosette ou buse. Celles-ci sont parsemées de tout petits trous, produisant de fines gouttelettes.

La longueur du bec, combinée au nombre et la proximité des trous donnent l’impression d’une pluie très dense. L'eau provenant de la longue tige bénéficie d’une pression forte mais délicate. Elle protège les branches les plus fragiles et la belle mousse d'un arrosage trop puissant.

Cette conception permet un arrosage abondant et généreux du Bonsaï, avec la douceur de la rosée. Le mot utilisé pour arrosoir en japonais est un emprunt au portugais : Jorro, qui signifie « la Rosée de la pluie ».

Arrosoir Japonais

Un objet de décoration vintage mythique

En fonction de votre âge, vous avez certainement connu quelqu’un qui collectionnait les outils de cuisine en cuivre, et les accrochait fièrement à ses murs (casserole, poêle...). Le cuivre fait partie des métaux nobles, particulièrement prisés dans une décoration d’intérieur Vintage.

Certains arrosoirs japonais utilisent différentes nuances d’alliages de cuivre, pour un rendu toujours plus luminescent.

4. L’entretien difficile de cet Arrosoir en Cuivre

Malgré toutes ses qualités, cet arrosoir souffre d’un vilain défaut. Son cuivre étincelant est particulièrement sensible à la saleté et à l’oxydation. Au même titre que l’argenterie, il faut astiquer régulièrement son arrosoir en cuivre. Cette tâche sera alors plus ou moins difficile et longue, en fonction de la complexité des formes de votre arrosoir.

Après l'hydratation de votre arbuste, nous vous conseillons d'essuyer l'eau restante, et de ne pas laisser l'eau stagner dans l'arrosoir lorsqu'il n'est pas utilisé. Essuyez légèrement l'intérieur et l'extérieur de l'arrosoir, et laissez-le sécher dans un endroit aéré.  Tout comme les arrosoirs en laiton, ils ne réagissent pas bien aux espaces clos et humides (comme les caves à vin), ni à un ensoleillement direct.

Après une utilisation à long terme, certaines modifications du cuivre et du laiton seront perceptibles.  Mais tant que les instructions d'entretien sont suivies, il s'agit simplement du processus naturel du métal qui acquiert du caractère avec l'âge (un peu comme le cuir !).

Bien entretenu, le métal restera en bon état pendant au moins dix ans.  En cas de dommage ou de casse, le produit peut être renvoyé à Negishi à Tokyo pour être réparé, moyennant le paiement des frais d'expédition et de réparation.

Autre point délicat, ce type d’arrosoir est particulièrement fragile et encombrant. Ces deux points combinés font qu’il est facile à cogner et cabosser, lorsque votre logement n’est pas adapté à son stockage. Inutile de vous dire que les reflets du cuivre font particulièrement ressortir tous les chocs et déformation de celui-ci. Si vous rêvez d’un tel arrosoir pour vos plantations, nous vous recommandons d’être sûr de pouvoir l’entretenir et le stocker correctement, compte tenu de son prix.

5. Ou acheter votre Arrosoir Japonais aujourd’hui ?

Si vous souhaitez acquérir un véritable Arrosoir Negishi importé du japon, vous pouvez le commander sur une boutique partenaire. Votre budget devra cependant être de 75€ à 250€. Vous devrez, de plus, prendre toutes les précautions d’entretien et de stockage pour le conserver dans le temps.

Nous recommandons cet achat pour les éleveurs de bonsaï et les passionnés du Japon.

Si vous trouvez la couleur du cuivre magnifique et que votre budget est plus réduit, nous avons ce qu'il vous faut. Celui-ci est fabriqué en Acier inoxydable et n’aura besoin d’aucun entretien.

Nous le conseillons aux jardiniers qui cultivent des plantes d’intérieur et souhaiteraient un bel arrosoir pour soigner leur déco !

Découvrez notre Arrosoir cuivré en cliquant sur la photo ci-dessous !

Arrosoir en cuivre

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.