5 règles pour entretenir une plante d'intérieur

Les 5 règles pour entretenir une Plante d'intérieur

de lecture - mots

Vos plantes meurent les unes après les autres ? Vous hésitez à racheter un énième Bonsaï et songez à vous orienter vers un Cactus qui aura moins de chance de mourrir déshydraté ?  

Ne baissez PAS les bras, le jardinage n'est pas inné.

C'est en prenant des initiatives, en se trompant et en réessayent que nous nous sommes formés. Nous avons fait pousser de nombreuses plantes vertes, orchidées, arbres et arbustes avant d'obtenir des résultats. 

Voici nos 5 règles d'entretien pour éviter de voir mourrir vos plantes d'intérieur.

 

1) Programmez votre arrosage !

 Alors, que faire ? En règle générale, de nombreuses plantes aiment sécher légèrement au toucher avant d'être arrosées à nouveau.

Il ne suffit pas d'arroser vos plantes de temps en temps pour que celles-ci s'épanouissent. L'arrosage dépend de nombreux facteurs, dont le taux d'humidité l'éclairage et la température de la pièce. Plus votre pièce sera chaude éclairée et sèche, plus votre arrosage devra être régulier. Il est primordial d'observer quotidiennement ses végétaux, remettre en question ses habitudes, tenter, risquer et apprendre. La pire des chose pour votre plante serait que vous restiez  bloqué sur  vos positions et vos idées et que vous ne vous vous rendiez pas compte de son malheur. En général les végétaux expriment leurs difficultés par leurs feuilles.

Notre Astuce : Nous vous conseillons alors de programmer un petit rappel quotidien sur votre téléphone pour aller inspecter votre plante. J'ai pour ma part entrepris un petit rituel du soir, durant lequel je consacre 10 minutes à l'observation de mes plantes d"intérieur. C'est grâce a ce petit moment de communion avec la nature que je me suis rendu compte que l'arrosage hebdomadaire de on Ficus était insuffisant. Les feuilles flétrissaient et tombaient régulièrement. Le remède à mon problème fut alors de passer à un arrosage autonome continu. 

Photo Arrosage Autonome.

Arrosage goutte a goutte arrosage autonome plante d interieur  Arrosage autonome en verre 

En savoir plus : L'arrosage des Plantes grasses et des Plantes succulentes !

2) Humidifiez le feuillage de vos plantes !

Dans la nature les plantes sont arrosées dans leur ensemble. La pluie tombe sur leurs feuilles, ruisselle sur leurs branches, leur tronc, et termine sa chute dans la terre. Après avoir rafraîchit la plante, la pluie ruisselle et se diffuse au sein du système racinaire. Les racines captent alors les nutriments puis les redistribue en sens inverse au troncs branches et aux feuilles. Le cycle naturelle de la pluie constitue ainsi une hydratation complète et harmonieuse de la végétation. 

Les plantes d'intérieur vivent en général un tout autre cycle. Leur propriétaire verse de l'eau dans le terreau, puis s'en va satisfait. Vous comprenez bien que l'hydratation de votre arbuste ne sera que partiel en procédant ainsi. Les jardiniers d'intérieurs passe a coté de la moitié du cycle !

Pour remédier à ce problème nous vous proposons de décomposer votre arrosage en deux étapes : La Vaporisation des feuilles et du tronc, puis l'arrosage des racines. Votre plante vous en remerciera très vite en vous produisant de plus belles feuilles et fleurs. 

Nous vous conseillons alors de vous munir d'un Arrosoir ainsi, que d'un Brumisateur. 

Arrosage Design

Notre site regroupe alors de nombreux systèmes d'arrosage Design & innovant pour vous accompagner dans votre aventure !

 

3) Ne noyez pas votre plante par excès d'eau, drainez son sol !

En appliquant nos conseilles, vous allez commencer à arroser plus fréquemment pour voir comment votre plante réagit. Vous devez alors veiller à ne pas noyer les racines de vos plants. Les racines sont des capteurs à nutriment et vitamines, fragiles. Une accumulation excessive d'eau dans le terreau engendrera l'apparition de petits champignons et germes dans un premier temps. La suite sera un pourrissement progressif et rapide des matières organique ainsi que du réseau racinaire. 

La solution à ce problème qui cause la mort de nombreuses plantes d'intérieur, est l'élaboration d'un système d'évacuation d'eau. Rassurez vous, cela est très facile à mettre en place, et ne prends que quelques étapes : 

  • Ne confondez pas les Pots de fleurs et les Caches pots. Un pot est doté de petits trous d'évacuation d'eau afin d'éviter la rétention d'eau. Un cache pot, sert a décorer votre pot, et s'ajoute donc au dessus du pot.
  • Placez des billes d'argile ou de petites pierres au fond de votre pot. Disposées sur quelques centimètres ces petites billes permettront à l'eau de s'évacuer facilement. Cela permet également de surélever le terreau de quelques centimètres par rapport au fond du pot dans laquelle l'eau stagnera.
  • Videz l'eau qui se sera évacué de votre pot et qui stagnera dans votre Cache pot ou votre soucoupe.

Notre Astuce : Si vous avez acheté un cache pot en pensant acheter un pot de fleurs, vous pouvez le percer vous même à l'aide d'une perceuse. Si le vous ne pouvez pas percer le cache-pot nous vous conseillons un rempotage dans un vrai pot. 

 Cache-pot-osier pot de fleur ceramique

Bénéficiez de 10% de réduction chez Pokifo avec notre code : LARROSEUR10

 

4) Placez correctement votre plante (Soleil/Vent/Stabilité) !

De nombreux vendeurs de plantes accompagnent leur produits d'une fiche explicative concernant ses besoins. Le premier indicateur mis en avant est souvent la lumière nécessaire à cette plante. Certaines nécessitent une exposition en plein soleil tandis que d'autres sont plus fragiles et craignent les rayons directes du soleil. Si la lumière n'est pas suffisante pour lire un livre facilement, c'est que celle-ci est trop faible. 

L'emplacement de votre plante doit aussi prendre en compte les potentiels courants d'air. Vous devez éviter les endroits de passage, la présence de porte et de fenêtre trop proches. Si vous avez pour excellente habitude d'aérer votre logement quotidiennement pour renouveler l'air, nous vous déconseillons de placer votre plante juste devant.

Dans la nature les plantes ne sont pas amenées à se déplacer. Leur branches peuvent se répandre, recréer de nouvelles racines grâce a la technique de la bouture, mais leur racines principales ne peuvent pas se déplacer. Or nombreux sont ceux qui déplacent leurs plantes d'intérieur, au grès de de leur humeur. N'oubliez jamais que les végétaux sont des organismes vivants qui ont besoin de stabilité. Dans la mesure ou leur branches grandissent en direction de la lumière pour la capter, changer l'exposition de votre plante serait contreproductif pour sa croissance. Votre plante n'est pas un meuble 

 

5) Nettoyez le feuillage de vos plantations !

Il est nécessaire de nettoyer régulièrement les feuilles de vos plantes afin d'évier la poussière. En plus de nuire à l'esthétisme de votre plante, les dépôts de poussière empêchent les feuilles d'absorber correctement la lumière. Les propriétés de photosynthèses sont alors diminuées et votre plante devient plus vulnérable aux parasites.

La fréquence de nettoyage dépend en grand en partie de votre exposition à la poussière. La façon la plus simple de savoir si votre plante a besoin d'être nettoyée est de frotter votre pouce contre une feuilles surplombant le feuillage.

Pour nettoyer le feuillage de votre plante nous vous recommandons d'utiliser un vaporisateur. En plus de rafraîchir votre plante il sera efficace pour enlever le plus gros de la poussière. Si vos feuilles sont particulièrement sales, vous pouvez ajouter un peu de savon naturel. 

N'oubliez pas de passer un coup de chiffon pour sécher les feuilles. Si vous oubliez cette étape l'eau risque de laisser des traces blanches de calcaire en s'évaporant.

Certains feuillages préfèrent un brossage à l'aide d'une brosse à poils doux.

L'entretien des feuilles est par ailleurs un moment opportun pour retirer les feuilles jaunes et les feuilles mortes de votre arbre. Attention à ne pas arracher de feuilles encore vivantes. Les tiges des feuilles mortes se détachent dès lors qu'on les touches, inutile de tirer trop fort sur vos feuilles. Dans l'hypothèse ou vous tombiez sur une branche morte ou cassée, nous vous recommandons de la sectionner ou la tailler à l'aide d'un sécateur.

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.