Quelle eau utiliser pour arroser ses plantes ?

Quelle eau pour Arroser ses Plantes ?

de lecture - mots

De nombreux jardiniers privilégient l'eau du robinet pour arroser leur plantes, par souci de simplicité. En effet, cette eau est disponible en abondance à un prix réduit. Cependant, vous êtes vous déjà questionné sur la qualité de cette eau et son impact pour votre plante ?

Certains se tournent alors vers l'arrosage à l'eau de pluie. Est-ce une bonne idée ? Cela est-il facile à mettre en place ? Cela correspond-il à toutes les plantes ? 

La question du choix de l'eau pour l'arrosage dépend de nombreux facteurs. Nous allons vous aider à y voir plus clair !

1) L'utilisation de l'Eau du robinet

Tout d'abord, il est important de rappeler que l'eau qui sort de votre robinet a été filtrée et traitée pour être potable. Vous ne mettez pas en danger votre plante à court terme en l'arrosant avec celle-ci. Les réseaux de traitement des eaux sont soumis à des contrôles sanitaires très poussés. Vous ne trouverez donc pas (en principe) de polluants, produits chimiques ou métaux lourds dans votre eau.

Cependant, l'eau du robinet peut être alcaline et/ou dure, ce qui signifie qu'elle contient de fortes concentrations de minéraux dissous. Ces minéraux peuvent s'accumuler dans la terre de la plante au fil du temps, causant des dommages. L'accumulation de ces minéraux peut également entraîner la formation de dépôts disgracieux, en particulier sur les pots en terre cuite non émaillée.

Si vous utilisez de l'eau du robinet pour votre arrosage, laissez la (si possible) reposer à l'air libre quelques heures, pour laisser s'évaporer le chlore. Il vous est alors également conseillé de rempoter périodiquement votre plante.

⚠️ Nous vous déconseillons fortement d'arroser vos plantes avec de l'eau traitée par un système d'adoucissement utilisant du sel comme agent de décharge. En effet, ces systèmes remplacent la dureté de l'eau par des ions sodium.⚠️

Dans l'absolu, la solution idéale est l'eau en bouteille. Ceci est cependant totalement irrationnel d'un point de vue écologique et économique. La principale alternative est alors la récupération de l'eau de pluie.

Eau du robinet jardinage   seau d'eau arrosage jardin   système de récupération d'eau de pluie jardin

2) La récupération de l'Eau de pluie

La récupération de l'eau de pluie est la solution privilégiée par les écolos ! En optant pour cette solution, vous réduirez significativement votre consommation d'eau et par la même occasion vos factures. L'eau de pluie a généralement un PH légèrement acide bénéfique pour vos plantes. En revanche, méfiez-vous de l'eau de pluie en zone côtière qui peut présenter des traces de sel néfaste à la croissance des plantes. 

Ces systèmes sont très faciles à mettre en place pour les propriétaires de maisons individuelles. En effet, le toit de votre maison agit comme un vaste capteur d'eau de pluie. Il vous suffit de placer un seau ou une cuve en fin de gouttière pour récupérer et tirer à profit cette eau. Il serait en effet dommage de laisser partir cette ressource naturelle dans le système d'épuration municipal. Veillez alors au bon entretien des tuyaux de distribution d'eau, que le feuillage obstrue rapidement. Pour les jardiniers d'appartement, cette méthode semble alors plus difficile à mettre en place à cause de la collectivisation des systèmes de gouttière. 

Le prix de l'installation d'un récupérateur d'eau dépendra de vos ambitions. Les propriétaires de plantes individuelles opteront pour la technique du seau d'eau à placer sous la gouttière. Les cultivateurs de grands jardins pourront eux, opter pour une véritable cuve de récupération d'eau enterrée. Il en existe alors de toutes tailles à tous les prix !

⚠️ Attention cependant à l'utilisation de l'eau de pluie durant les périodes de forte pollution dans les zones urbaines. Renseigner vous également sur l'usage des pesticides dans votre secteur. ⚠️

L'eau extraite des puits fait parti des solutions d'irrigation idéales mais ne reste accessible qu'à peu de monde.

Cabane récupération d'eau gouttière   Seau d'eau écologie récupération eau

3) À quelle température régler l'eau ?

Ce facteur pourrait sembler anodin mais il est toujours important à rappeler. La température de l'eau joue un grand rôle dans le développement racinaire de vos végétaux. Votre plante n'aura pas les mêmes capacités d'absorption des minéraux selon la température. 

Les saisons jouent beaucoup sur la température naturelle de l'eau présente dans votre tuyauterie. À vous de contrôler et réguler celle-ci.

En hiver, une eau trop froide rendra difficile l'absorption de phosphore. Vous observerez ceci par l'assombrissement des tiges et pétioles de vos plantes. Ce phénomène apparait généralement lorsque l'eau passe en dessous de 15°.

A contrario, une eau trop chaude sera moins chargée en oxygène, ce qui rendra l'absorption des nutriments plus difficile. Des champignons néfastes peuvent aussi apparaitre sur le long terme.

Rien ne sert de dramatiser nous faisons seulement appel à votre bon sens. Il n'est pas nécessaire d'acheter des gadgets inutiles, assurez-vous simplement que l'eau soit tiède en trempant vos doigts dedans ! :-)

Notre coup de cœur Bonus : Watnowa

L'eau douce étant une ressource rare, nous veillons tous à ne pas la gaspiller au quotidien. Cependant, notre consommation peut augmenter inutilement à notre insu, à cause de fuites non visibles ou d'une mauvaise installation.  

C'est alors qu'intervient Watnowa.com, pour aider les particuliers, professionnels et collectivités, à diagnostiquer et analyser leur consommation d'eau !

Leur mission ? Vous aider à réduire votre consommation ou que vous soyez en Occitanie ! 

Boutique d'arrosoir


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.