Pourquoi brumiser les plantes d'intérieur

arrosage, Jardinage -

Pourquoi Brumiser les plantes d'intérieur ?

de lecture - mots

1) Qu’est-ce que la brumisation ?

La brumisation, également appelée vaporisation, est un procédé qui consiste à diffuser de l'eau en pluie très fine sur vos plantes d’intérieur. L’arrosage ne suffit pas toujours et de nombreuses plantes ont également besoin d'être brumisées tant au niveau des racines que du feuillage. Mais est-ce le cas pour toutes les plantes ? Quels en sont les bienfaits ? Et comment brumiser efficacement ?

Vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans cet article pour brumiser vos plantes à bon escient. 

2) Pour quelles plantes ?

La brumisation est très appréciée par quasiment toutes les plantes. Pour les plantes d'intérieur, principalement d'origine tropicale, la brumisation est un geste santé-beauté incontournable car elles apprécient l'humidité. Les Ficus, Yucca, agrumes d’intérieur, Calathéa, Croton, Asparagus, Chlorophytum, Bonsaï, Philodendron, Bananier, Broméliacées (Guzmania, Tillandsia, Vriesea, Billbergia, Neoregelia), Asparagus, Philodendron, la plupart des fougères d’intérieur (Asplenium, Nephrolepis), Schefflera, ou encore les avocats raffolent de cet apport de fraîcheur.

En revanche, les plantes au feuillage velu ou duveteux, ou certaines plantes carnivores aux feuilles cireuses n’apprécient pas la brumisation. Idem pour les Bégonias, les Coléus et les Cyclamens.

Vaporisation plante d'intérieur

3) Les bienfaits de la brumisation : 

- Humidifier l'atmosphère : vaporiser de l’eau sur le feuillage de vos plantes permet de compenser l’atmosphère bien trop sec de nos habitations en augmentant l’humidité dans l'environnement de la plante.

- Dépoussiérer vos plantes pour leur permettre de mieux respirer.

- Lutter contre les acariens : la brumisation est une manière efficace et écologique de lutter contre les acariens et les insectes nuisibles qui pourraient infester vos plantes car ceux-ci détestent l’humidité. Prévenez les invasions en vaporisant régulièrement de l’eau sur le feuillage de vos plantes ou débarrassez-vous d’un début d'invasion en vaporisant le feuillage plusieurs jours d’affilée.  

4) Comment vaporiser ses plantes ? 

La brumisation se fait essentiellement sur le feuillage et les tiges, jamais sur les fleurs !

Veillez à régler le jet en mode pluie fine et éloignez-vous à 20 cm de la plante pour qu'elle ne reçoive pas directement de grosses gouttes.  Cela peut être un peu contraignant car, selon votre décoration, il vous faudra protéger certaines surfaces de l'humidité (papier peint, meuble, ... etc).

La brumisation du système racinaire est très importante pour les orchidées. N'hésitez pas à lire notre article dédié à l'arrosage des orchidées.

Astuce : pour des plantes dans des petits contenants, une brumisation de la terre permet d'arroser délicatement sans risque de débordement.

Vaporisation cactus

5) Quelle eau vaporiser ? 

Comme pour l'arrosage, l'idéal est de récupérer de l'eau de pluie. Mais il n'est pas toujours facile de la collecter et de la stocker.

Vous pouvez alors utiliser l'eau de votre carafe filtrante afin de limiter les taux de calcaire et de chlore. Une eau trop calcaire laissera des traces sur le feuillage de vos plantes et gênera la respiration de votre plante à moyen terme.

Si vous n'avez pas beaucoup de plantes, vous pouvez utiliser de l'eau de source en bouteille, mais cette solution peu écologique nous apparaît comme une solution de dépannage.

Boutique d'arrosoir

6) À quelle fréquence vaporiser ?

La fréquence de la brumisation dépend de l’exigence de vos plantes, de l’atmosphère ainsi que de la saison. En règle générale, selon l’hygrométrie ambiante les plantes tropicales peuvent être vaporisées toute l’année. 

En hiver, l’atmosphère de votre logement s'assèche à cause du chauffage. Cela peut entraîner le dessèchement des feuilles malgré un arrosage approprié. Il est ainsi recommandé de vaporiser plusieurs fois par semaine, voire une fois par jour.

En plein été par temps très sec et chaud, nous recommandons une brumisation quotidienne.

Dans les périodes les moins sèches telles que le printemps ou l’automne, vaporisez moins souvent c’est-à-dire une à deux fois par semaine.

Attention : lorsque l'on vaporise régulièrement, il faut veiller à une bonne ventilation de la pièce sous peine créer une humidité excessive.

7) Comment choisir son pulvérisateur ?

Grand, petit, design, vintage, ou encore réglable, il en existe pour tous les goûts. Privilégiez le vaporisateur qui sera être le plus simple et le plus maniable pour vous et celui qui s’intégrera le mieux dans votre décoration pour ne pas avoir à le ranger après chaque utilisation.

Retrouvez notre large gamme de vaporisateurs sur notre site dans la rubrique « Vaporisateur d'eau » et laissez-vous tenter !

acheter un arrosoir


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.